Microsoft Cloud Solution Provider changements

A compter du 1er octobre 2022, de nouveaux changements seront mis en œuvre au sein du Microsoft Cloud Solution Provider (CSP). Cela concerne les conditions d’externalisation et d’hébergement de Microsoft.

Les avantages supplémentaires pour les clients permettront de nouveaux scénarios quant à la façon dont ils peuvent obtenir une licence et exécuter des charges de travail avec les Cloud Solution Providers, tels que SCHNEIDER IT MANAGEMENT. Ceci exclut les Listed Providers, tels que Alibaba, Amazon Web Services, Google et Microsoft.

Les changements suivants donnent aux clients plus de choix, et facilitent la collaboration avec les partenaires pour le cloud hébergé, peu importe si les clients apportent leurs licences ou s’ils les obtiennent d’un partenaire.

  • Avantage Flexible Virtualization : Microsoft introduit le nouvel avantage Flexible Virtualization pour les clients qui élargit considérablement le choix des clients lors de l’externalisation. Dans le cadre de cet avantage, les clients disposant de licences Software Assurance ou d’abonnement pourront utiliser leurs propres logiciels sous licence pour créer et/ou installer des solutions et les exécuter sur n’importe quelle infrastructure de CSP (dédiée ou partagée). Ainsi, les clients peuvent travailler avec des partenaires du programme Cloud Solution Provider pour obtenir des solutions desktop et de serveur hébergées préconstruites et soit apporter leur propre licence, soit obtenir la licence du partenaire. Un Microsoft Customer Agreement avec le partenaire participant et une preuve de licence seront nécessaires pour utiliser ces solutions hébergées. Cet avantage sera disponible à partir du 1er octobre 2022.
  • Nouvelle option pour les clients disposant de licences de Software Assurance ou d’abonnement pour obtenir une licence Windows Server sur une base de noyau virtuel : Selon ce modèle, les clients peuvent acheter des licences pour les seuls noyaux virtuels dont ils ont besoin (sous réserve d’un minimum par machine virtuelle (VM)), sans être liés à un nombre physique de noyaux sur le serveur. Avec l’option de licence pour les noyaux virtuels, les clients peuvent obtenir une licence pour Windows Server en fonction du nombre de noyaux virtuels qu’ils utilisent dans les machines virtuelles, ce qui facilite l’octroi de licences pour Windows Server en cas de virtualisation ou d’externalisation.
  • Virtualisation plus facile de Windows 10 ou Windows 11 : Microsoft élimine l’exigence de la licence complémentaire Virtual Desktop Application (VDA) pour les utilisateurs de Microsoft 365 F3, Microsoft 365 E3 et Microsoft 365 E5 qui veulent virtualiser Windows 10 ou Windows 11 sur des serveurs et qui n’ont pas de périphérique Windows Pro principal.
  • Abonnements d’un an et de trois ans : Les clients auront le choix entre des abonnements d’un an et de trois ans pour de nombreux produits, notamment Windows Server, Remote Desktop Services (RDS) et SQL Server, par l’intermédiaire de partenaires du programme Cloud Solution Provider, afin d’offrir une stabilité des prix avec des abonnements à long terme.

 

Grâce à ces changements, les clients disposent de choix supplémentaires pour déployer leurs solutions avec plus de flexibilité.

Pour l’annonce de ces changements dans le programme Microsoft CSP, veuillez visiter : https://www.microsoft.com/en-us/licensing/news/options-for-hosted-cloud.

Pour des informations sur les licences logicielles des produits Microsoft, veuillez consulter : https://www.schneider.im/fr/logiciels/microsoft/.

N’hésitez pas à nous contacter pour poser des questions, discuter de vos besoins d’hébergement ou demander un devis.

Microsoft Gold Partner - SCHNEIDER IT MANAGEMENT

News

Restez à jour. Lisez les nouvelles les plus importantes concernant les licences.